• Chapitre 10

    Morte. Ma mère est morte. Je me sens humiliée, victime d'une nouvelle mascarade. Je suis cependant bel et bien amnésique. Et pourtant ma première intuition depuis ma recherche de vérité était la bonne : Zelena est ma sœur. Sinon qu'aurait elle fait dans mes rêves auprès de Cora, ma mère ?

    Aux archives, je n'avais rien trouvé qui attestait bien de mon lien de parenté avec Zelena. J'étais sûre d'avoir raison. Elle devait vouloir me cacher la vérité. Mais pourquoi ?

    Rien ne disait que Léopold était mort. Et quelque chose me disait qu'il était vivant, voir même ici à Storybrooke. Je marchais dans la rue, absorbée par mes pensées, quand soudain....

    "Excusez moi, pardon. Je suis désolée, vraiment."

    J'étais rentrée dans un homme, arrêté sur le trottoir, visiblement perdu. Il se tourne vers moi et me dit :

    "Ce n'est rien, Madame. Je suppose que c'est de ma faute. Je suis nouveau à Storybrooke et je cherche un hôtel pour la nuit."

    Je ne l'écoutais pas. J'étais là, en train de le fixer. Il était hyper beau. J'avais l'impression de l'avoir toujours connu. C'est sûrement pour cette raison que je lui posais cette question :

    "On se connaît ? Vous êtes Léopold, non ?"

    L'homme rit, gêné, puis recule.

    "Non, je ne crois pas être Léopold. Je m'appelle Robin de Lockseley."

    "Excusez moi, alors. Je vous ai pris pour une autre personne. Il y a une auberge juste ici, au bout de la rue. Au revoir."

    Je m'éclipse en vitesse pour limiter les dégâts. Sérieusement, je suis un désastre ambulant. Il faut que cela cesse. Enfin, pourquoi cela aurait il été Léopold ? Il est sûrement mort..  Mais par contre je suis persuadée de connaître déjà Robin.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :