• Chapitre 15

    En arrivant je ne vis que lui, assis sur son banc. Il me tournait le dos mais je pouvais tout de même voir qu'il était nerveux. Sa jambe tressautait. On aurait dit qu'il était prêt à repartir.

    Lorsque je lui fis face, un grand sourire illumina son visage.

    "Régina, j'ai cru que vous ne viendriez pas. Quel plaisir de constater que je me suis trompé. Comment allez vous ? Vous semblez épuisée."

    Il se leva et m'invita à m'assoir tandis qu'il se rassit auprès de moi.

    "Effectivement, je suis fatiguée. Vous ne savez rien de moi. Pourquoi s'attacher à une folle après l'avoir vu deux fois en une seule journée ?"

    "Je sais maintenant ce que l'on dit sur vous. J'ai préféré me renseigner car vous me plaisez beaucoup. Alors oui je ne vous ai vu que deux fois mais je crois aux signes du destin. Et vous êtes la première personne que j'ai rencontré en arrivant ici. C'est pas un signe ça ?"

    "Si... Peut être. Je ne sais pas comment vous faites pour ne pas croire ce que les autres disent de moi. Même mon fils ne me fait plus confiance..."

    "Vous avez un fils ? Vous voyez Régina, je ne sais pas encore tout de vous."

    "Robin, répondez moi franchement. Croyez vous ces rumeurs à mon sujet ?"

    "Non, pas une seule seconde. Je sais une chose sur vous que vous ne savez pas vous même : vous n'avez pas confiance en vous. Est ce que vous me faites confiance ?"

    "Oui, suffisamment pour savoir que vous ne me voulez que du bien. Puis je vous poser une nouvelle question ?"

    "Bien sûr. Allez y."

    "Qui êtes vous ? Que faites vous avec moi ?"

    "Alors ça fait deux questions !"ria t'il "Vous avez habilement changé de sujet de conversation. Je vois que vous cherchez à me cacher vos sentiments. Bref, pour répondre à votre question, je suis ici pour aider la Sauveuse à briser la Malédiction qui plane sur Storybrooke. Je suis le seul qui connait les réponses à ses questions. Le problème est que je ne sais pas qui est la Sauveuse. On m'a dit qu'elle habitait Storybrooke depuis toujours et que je ne pouvais pas faire confiance au shérif. Emma Swan arrive ici et ne connait rien à la vérité sur cette ville mais réussit tout de même à en devenir le shérif. C'est pas louche, ça ? Cependant, elle n'en sait rien. C'est plutôt la personne qui l'a promu à ce rang qui est vraiment mystérieuse..."

    "Je ne suis pas sûre de tout comprendre mais seriez vous en train d’insinuer que la maire n'est pas honnête  ?"

    "Exactement." lâcha t'il avec un sourire.

    "Cette histoire est stupéfiante. Ne le prenez pas mal mais la ville n'est pas sous l'emprise d'une malédiction."

    "C'est ce que vous croyez."


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :