• Chapitre 7

    On ne parla que d'Emma la semaine suivante. Elle devait être de retour chez elle à Boston mais elle s'était tant attachée à Henry qu'elle avait décidée de prolonger son séjour à Storybrooke. Ils avaient passées toutes leurs fins d'après midi ensemble. Je n'avais rien dit. Emma était maintenant présente dans tout mes rêves.

    Mais celle qui me gâchait la vie restait Zelena. Une nuit, dans mon cauchemar elle m'avait ri aunez alors que je voulais aller avec elle et "mère" à un bal. Une autre nuit, elle m'avait volé toutes mes robes et je m'étais retrouvée nue. "Mère" avait beaucoup ri. Zelena était après moi dans mes rêves mais également dans la vie. Elle n'avait fait que m'agresser cette semaine là.

    Une bonne partie de mes clients me considérait comme une femme à interner. Kathryn Nolan avait embauché Ashley Boyd, ma concurrente. Belle et Mary Margaret étaient les seules à me soutenir. Évidemment, il y avait aussi Henry et Archie. Belle me coachait à chaque fois que je venais chez elle. Elle voulait m'aider à positiver. Elle me conseillait même d’arrêter de consulter Archie.  J'envisageais d'annuler toutes mes séances avec lui mais Henry refusait. 

    Bref, cette semaine, Emma se conduisit en héro. Tout commença le mardi matin alors qu'un incendie se propageait à la mairie. Zelena y travaillait et n'avait rien vu venir. Elle n'avait pas bougé de son bureau. Les pompiers avaient été appelés mais Zelena ne bougeait toujours pas et l'incendie prenait de l'importance. Emma qui passait devant en voiture, en sortit en vitesse pour assister à l'arrivée des pompiers. Mais pris dans un embouteillage ils ne pouvaient pas arriver avant une quinzaine de minutes. Apprenant cela, Emma en véritable wonder woman  avait sauté dans le bâtiment en flammes pour secourir la maire.  

    Elle l'avait trouvé dans son bureau à moitié asphyxiée. Emma l'a pris sous son bras et descendu les escaliers ainsi. Une fois dehors, Zelena avait repris peu à peu ses esprits et les pompiers étaient arrivés pour s'occuper du reste. Zelena avait remercié Emma qu'elle n'avait jamais rencontré. Cette dernière lui a tout dit sur notre rencontre et Zelena a écouté, abasourdie. Elle voulait ensuite remercier Emma autrement que par la parole. Emma, faussement humble a décliné toutes propositions avant que Zelena la nomine shérif de Storybrooke.

    Emma n'a pas pu refuser étant donné qu'il n'y en avait pas depuis près de 3 ans. Graham était mort d'une façon subite et brutale qui avait affecté toute la bourgade. Emma était passé dans tous les journaux et Henry en était très fier. Moi je commençais à saturer un peu.

    ...........................

    Après tout, on ne parlait plus que d'Emma depuis un moment trop long pour que ma jalousie ne fut pas piqué. Oui, je devais l'admettre je commençais sérieusement à avoir envie de lui tordre le cou. Et par la même occasion de m'occuper de celui de Zelena.

    "Régina, vous devez respirer et vous sortir Emma de la tête."

    "Facile à dire mais quand c'est pas Zelena qui me pourrit la vie, c'est Emma qui le fait. Je commence à regretter mon invitation à dormir à la maison le soir de son arrivée à Storybrooke. Henry et elle sont toujours à droite ou à gauche,  ensemble. Quand elle ne l'emmène pas manger une glace en ville, ils vont au square faire de la balançoire..."

    Belle, assise en face de moi sourit tristement. Elle semble comprendre.

    "Pense à autres choses, Régina. Tu devrais vraiment reprendre les choses en main."

    Depuis ma crise de larme il y a deux semaines, Belle et moi sommes devenues très proches et je lui racontais absolument tout mes ennuis. Elle n'était pas égoïste comme je l'avais imaginé au départ. Elle était simplement seule trop souvent. Son mari la délaissait pour son métier. Je trouvais ça triste un époux qui ne prends pas soin de sa femme. En réalité, je crois que Belle n'attendait qu'une situation comme la mienne pour intervenir et sortir  de son quotidien monotone.

    "Oui, je devrais mais c'est plus fort que moi. Je voudrais tellement que ma vie soit normale."soupirais je.

    "Personne n'a la vie qu'il souhaite."

    "Ce n'est pas  faux. Mais s'il n'y avait pas ces fichus rêves.."

    "Pour ça, j'ai réfléchi et je pense que chez Archie ce soir tu devrais lui demander de t'hypnotiser. Interroger ton subconscient te donnera peut être quelques réponses. "

    "Oh, Belle, c'est une excellente idée ! J'espère qu'Archie pourra m'aider pour une fois..."


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :