• Zelena et Hadès

    Image associée

    La Méchante Sorcière de l'Ouest et le Dieu des Enfers

    Zelena et Hadès

    Image associée

    Leur rencontre se passe à Oz alors que Zelena cherche à obtenir sa vengeance sur Dorothy et Régina. Elle est en train d'interroger des Munchkins lorsqu'elle est interrompue par Hadès. Galant, il se présente à elle via un baisemain et la félicite pour sa contribution remarquable de tueuse. Peu impressionnée, Zelena le remercie et enfourche son balai, prête à décoller, mais s'interrompt alors qu'il évoque la préparation de son sort temporel. Charmée qu'il lui porte autant d'attention, elle se voit proposer une alliance avec le Seigneur des Enfers. Méfiante, elle cherche à connaître ses raisons, sans y parvenir. Ignorant alors la main qu'il lui tend, elle se téléporte directement au palais.

    Seulement Hadès l'y attend, curieux devant son gâteau d'anniversaire. Se laissant aller à la confidence, elle avoue en ignorer la date et souffle la bougie, avant de tourner le dos au dieu. Ce dernier évoque cette fois ci sa sœur et ses motivations pour retourner dans le passé. Intriguée par toutes ses connaissances, elle l'écoute relater sa propre histoire conflictuelle avec son frère. Leur histoire étant semblable, et constatant qu'ils partagent ensemble le même moteur en une irrépressible soif de vengeance, mais également un désamour généralisé, elle accepte finalement de s'associer avec lui.

    Ils se rendent ensuite jusqu'à la maison de Dorothy où il lui présente son vélo. Il l'invite ainsi à monter avec lui et remarque son trouble avant qu'ils ne prennent la route. Découvrant de nouvelles sensations, Zelena s'amuse et rit, même lorsqu'ils chutent. Heureuse, elle écoute Hadès lui demander de lancer un charme de localisation sur l'objet qui les mènera droit vers sa propriétaire. Une fois arrivée au but, ils se rapprochent pour s'embrasser mais son interrompus par l'Épouvantail. Elle obtient sa vengeance sur Dorothy et satisfaite, elle se retourne pour retrouver Hadès, mais perd le sourire en ne découvrant que le vélo abandonné.

    Hadès se trouve chez Zelena en train de dresser la table du dîner. Cependant, quand elle apprend qu'il ne souhaite plus repartir aux Enfers, elle réalise qu'il la considère comme son Véritable Amour. Surprise par la rapidité des événements, elle l'écoute mentionner son battement de cœur lorsqu'ils ont fait du vélo. Tiraillée entre son envie d'embrasser l'homme et sa peur de se faire trahir et de tout perdre, elle s'abstient. Il tente désespérément de la convaincre de la véracité de ses sentiments, mais, ne voyant pas comment il pourrait ne pas la trahir comme elle l'aurait fait à sa place, elle maintient sa position et le chasse. Contrarié et blessé, le dieu la menace avant de disparaître.

    Bien des années plus tard, alors que Zelena a accouchée d'une petite fille et qu'Hadès cherche à empêcher Crochet de partir des Enfers avec sa famille, ils se retrouvent. Celui ci, fou amoureux d'elle, lui offre une réplique de Storybrooke et tous deux projettent de vivre ensemble avec le bébé. Après un pique nique, un presque rendez vous chez Granny's, et l'aide d'Hadès pour empêcher que Dorothy ait une nouvelle revanche sur Zelena, leur sentiment se développe de plus en plus et ils finissent par s'embrasser. Hadès est délivré de son sort et ils pourront vivre heureux. Cependant, Zelena rencontre enfin sa mère et apprend avoir un jour été proche avec sa petite sœur, réveillant une affection oubliée, ce qui contrarie les plans d'Hadès, occupé à retenir ses amis dans les Enfers derrière son dos pour atteindre Storybrooke. Coincés, Zelena apprend vite qu'Hadès a tué Robin et l'empêche de s'en prendre à Régina en le poignardant fatalement au cœur, grâce au cristal olympien.


  • Commentaires

    1
    Jeudi 18 Mai à 00:05

     un couple assez bien assortis  

    2
    Dimanche 21 Mai à 10:53

    Oui je les aime beaucoup !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :